3 plantes aux vertus anti-inflammatoires à connaître

Ecrit parjq
posté le

L’administration d’anti-inflammatoires chimiques pour les chevaux est devenu monnaie courante dans le traitement de divers blessures et pathologies. Pour soulager une blessure, diminuer une inflammation ou soutenir des problèmes locomoteurs plus profonds, l’action anti-inflammatoire est souvent très efficace. Mais à quel prix pour la santé du cheval ? En effet, les anti-inflammatoire chimiques causent souvent des dysfonctionnements dans l’appareil digestif, détériorent la flore intestinale et s’attaquent aux parois intestinales. Il est également déconseillé de l’administrer sur le long terme pour ces mêmes raisons.

Alors comment soulager l’inflammation chez le cheval sans lui porter préjudice, et comment le soutenir sur de plus longues périodes lors de pathologies plus profondes telles que l’arthrose? Il existe une solution à ces substances chimiques, moins nocives pour l’organisme et pas moins efficace selon les cas : La phytothérapie, thérapie par les plantes, offre des alternatives intéressantes avec moins d’effets secondaires. Voici trois noms à connaître pour un soutien 100% naturel !

1. L’harpagophytum

Si son nom semble complexe à la première approche, cette plante est pourtant très répandue en pharmacie ! Plus connue sous le nom de « griffe du diable », l’harpagophytum est une plante qui pousse au sud du continent africain. Son action anti-inflammatoire est l’une des plantes les plus puissantes et les plus utilisées en phytothérapie. Son action sur l’inflammation se rapproche beaucoup des anti-inflammatoires médicamenteux: Les molécules présentes dans la racine de la plante inhibent la synthèse de prostaglandine et stoppent ainsi la réaction inflammatoire. Non seulement l’harpagophytum produit une substance anti-inflammatoire, mais également une autre plus analgésique. Elle peut ainsi venir diminuer la douleur ressentie par l’inflammation, et offrir une action complète sur la région lésée.

La griffe du diable est une alternative naturelle intéressante pour soulager une petite blessure ou une inflammation. Elle s’administre aussi en cure sur de plus longues périodes, pour aider par exemple les chevaux atteints de raideurs, d’arthrose ou d’autres gênes locomoteurs. En général, il est conseillé d’administrer une cure sur un minimum d’un mois pour laisser à la plante le temps de libérer ses vertus dans l’organisme du cheval avant d’observer les premiers effets.

Particulièrement efficace pour:

  • L’arthrose
  • Boiteries
  • Raideurs

Attention! Etant donné son fort impact anti-inflammatoire, l’harpagophytum a été classée comme substance dopante par la FEI!

L’harpagophytum, plus communément connue sous le nom de Griffe du diable, possède de fortes vertus anti-inflammatoires.

2. La reine des prés

La reine des prés est une alternative efficace pour lutter naturellement contre l’inflammation, car son effet est proche de la version chimique. Cette plante, originaire d’Europe et d’Asie, pousse de mai à septembre et peut atteindre 1m50 de haut. On la reconnait à ses fleurs blanches, souvent présente dans les prés humides. Riche en dérivés salicyclés tout comme l’aspirine, la reine des prés a le pouvoir de diminuer les inflammations diverses.

En combinant un effet antalgique avec un effet anti-inflammatoire, elle apporte un soutien aux douleurs inflammatoires, mais sans les effets secondaires des médicaments chimiques. Elle fluidifie aussi le sang, la rendant particulièrement efficace pour traiter les fourbures, y compris pour soulager lors de crises. Pour appuyer sur l’effet anti-inflammatoire, il est possible de la coupler avec de l’harpagophytum.

Particulièrement efficace pour:

  • Fourbures
  • Engorgements
  • Arthrose
  • Système locomoteur des vieux chevaux

Attention! Cette plante ne doit pas être donnée simultanément avec de l’aspirine. Elle est également déconseillée sur les juments gestantes.

La reine des prés est riche en dérivés salicyclés, tout comme l’aspirine.

3. Le curcuma

Très utilisé sous forme d’épice dans notre cuisine, le curcuma révèle bien d’autres atouts en phytothérapie ! Il est doté de plusieurs qualités : Anti-inflammatoire, soutien digestif contre les ulcères et antioxydant naturel.

Ses multiples atouts le rendent très apprécié et utile dans plusieurs cas. Il aide à mieux récupérer après un gros effort, diminue les inflammations, apaise les articulations fragilisées, soutient le système digestif et prévient les ulcères. Des études ont également démontré que le curcuma donné en interne aux chevaux leur permettrait d’avoir une période de cicatrisation plus rapide que les autres.

Particulièrement efficace pour:

  • Arthrose
  • Naviculaire
  • Ulcères
  • Récupération après effort
En plus de son action anti-inflammatoire, le curcuma possède encore d’autres vertus!

Premium!

IMG_4292
Corserey
75 CHF 

Premium!

Capture-decran-2023-08-10-a-11.28.42-1
Suisse
à discuter CHF 
Partager maintenant!